Noir volcan de Cécile Coulon

Présentation : Noir volcan est un recueil de poésie affranchie, libératrice, terrienne. Il fait partie d’un étonnant renouveau de la poésie constaté par les libraires dont Alexandre Bord : « Des poétesses comme Cécile Coulon et Rupi Kaur, dont les textes ont pu être lus au préalable sur les réseaux sociaux, attirent en librairie des lecteurs qui n’avaient jamais acheté un recueil de poésie. »

Demi-vie, tome 4 : Origines de Magali Laurent

Quatrième de couverture : Sauver l’humanité et protéger la Terre… à n’importe quel prix.

À dix-neuf ans, Christopher quitte Pittsburgh avec sa tante Olivia et sa cousine Madison. Leurs conditions de vie déplorables les poussent vers le Jardin de Toronto, ouvert depuis peu, en quête d’une existence paisible, loin de la pauvreté et de la famine. Mais Chris, sceptique, demeure vigilant. Il se méfie des promesses et des beaux discours de la Nouvelle Cité mondiale.

Très vite, ses craintes se concrétisent. Une jeune femme blessée fait irruption sur leur route. Les gens qu’ils croisent ont un comportement dérangeant. Les animaux se mettent à les attaquer sans motif. Le danger plane et la mort, terrible prédatrice, rôde autour de leur groupe.

Chris n’a qu’une idée en tête : protéger les deux personnes les plus importantes à ses yeux. Mais il y a aussi cette inconnue, si privilégiée et pourtant si humaine, qui le bouleverse…

Une puissance impitoyable est déjà à l’œuvre, plongeant ce qu’il reste du monde dans le chaos. Emporté malgré lui dans la tourmente, le jeune homme a beau lutter de toutes ses forces, il avance inexorablement vers son destin.

Lupin III : Anthology de Monkey Punch

Présentation de l’éditeur : La série Lupin III de Monkey Punch a marqué l’histoire du manga et influencé toute une génération d’auteurs de mangas et d’animés. Retrouvez dans cette anthologie tous les meilleurs moments des aventures cultes du plus célèbre des voleurs aux multiples visages ! Au travers de onze histoires courtes, sélectionnées avec soin par le dernier éditeur de l’auteur, vous êtes conviés à pénétrer cet univers énergique, loufoque, iconoclaste, parfois déconcertant, mais assurément réjouissant !

Perfect Blue : La Métamorphose d’une idole de Yoshikazu Takeuchi

Quatrième de couverture : Le roman vénéneux qui a inspiré le film d’animation culte de Satoshi Kon.
Quand une idole japonaise est rattrapée par la folie de son plus grand fan.

Mima est en danger. Sa carrière d’idole, en pleine inertie, est menacée par une concurrence de plus en plus rude, tandis que les avertissements d’un admirateur fanatique se font chaque jour plus insistants. « Mima, je t’en supplie, ne change pas… » Pourtant, pour survivre dans une industrie en pleine mutation, la jeune femme songe sérieusement à enterrer son image de petite fille modèle pour
embrasser pleinement son côté glamour.

Joint Security Area (JSA) de Park Chan-wook

Synopsis (piqué sur wikipédia) : Dans un poste de garde situé du côté nord de la zone commune de sécurité (Joint Security Area en anglais) séparant les deux Corées à Panmunjeom, deux soldats de l’armée nord-coréenne sont tués par un soldat du sud, le sergent Lee Soo-yeok. Le nord parle de tentative d’invasion, tandis que le soldat affirme avoir été victime d’un enlèvement. Cette affaire trouble donne lieu à un incident diplomatique majeur. Afin d’apaiser la crise, la Commission de supervision des nations neutres en Corée (composée de la Suède et de la Suisse) envoie Sophie E. Jean, Suisse d’origine coréenne, pour enquêter sur le terrain. Cette dernière rencontre le sergent Lee et découvre rapidement qu’il n’a pas été enlevé comme il le prétend.

Billy par Ikea of Sweden

Synopsis : Non fourni.

Note : Avis rédigé pour le compte de RCS à la suite de la prise très au sérieux d’une demande de Becca.

Avis : Ce qui m’a tout de suite intriguée avec cet ouvrage, c’est sa couverture. Juste un titre noir dans le coin en haut à gauche, le nom de l’auteur en bas à droite et deux étagères en plein milieu. Difficile de deviner de quoi il allait être question et aucun indice sur le personnage principal (Billy ?) non plus. Chose rare, ce court récit n’a pas de quatrième de couverture (ni d’éditeur d’ailleurs). J’ai rarement croisé un ouvrage aussi mystérieux, et je suis pourtant une grande fan de Marc-Antoine Mathieu.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut