16 janvier 2010

Avis : Iron Kissed de Patricia Briggs (Mercy Thompson 3)

Résumé : Mercy est peut-être d’une nature changeante, mais elle a la loyauté chevillée au corps ! Lorsque son ancien patron et mentor est arrêté pour meurtre et abandonné par les siens, Mercy est la seule à vouloir l’innocenter, qu’il le veuille ou non.
En revanche, le cœur de Mercy est, lui, tout aussi changeant que son apparence : il balance entre deux loups-garous. Mais ces derniers ne sont pas réputés pour leur patience, et si Mercy ne parvient pas à faire un choix, Samuel et Adam s’en chargeront peut-être pour elle… (piqué chez Milady même si je l’ai lu en anglais)

 

Avis : Je ne sais pas si c’est le fait de changer de langue ou si ça vient vraiment de ce tome mais impossible de le lâcher pendant deux jours. J’en viens à me demander si je ne devrais pas relire les deux premiers en anglais d’ailleurs. Mais passons. Les livres se suivent de manière logique pour le moment. Dans le tome 1, on fait la connaissance de la reine de l’essaim de vampires, le 2ème tome est sur eux. Dans le 2ème, on rencontre oncle Mike et le 3ème tome est sur les faes. A priori ça s’arrêtera là cependant. Les faes donc. On connaissait déjà Zee auquel on a eu le temps de s’attacher, là on se retrouve en immersion dans leurs us et coutumes avec notamment la visite d’une des réserves qui fait directement écho aux réserves pour indiens d’Amérique. Pour rappel, les faes ont été les premières créatures surnaturelles à faire leur coming-out dans la série. Entre le tome 2 et le tome 3, ce sont les loups-garous qui ont fait de même. Du coup, l’univers de Mercy se rapproche un peu plus du monde de Sookie Stackhouse avec, en toute logique, en réponse à cette « nouvelle menace », l’apparition de groupuscules agressifs dans la veine de FOTS. C’est entre eux et les Faes que va naviguer l’enquête pour trouver le véritable meurtrier et innocenter Zee.

 

La deuxième partie de l’intrigue est bien-sûr axée sur le choix que doit faire Mercy dans ce tome. Elle est de plus en plus pressée par les autres de choisir entre Adam et Samuel avant que tout ça ne finisse dans un bain de sang. Ce qui donne l’occasion de rentrer plus dans les détails des tenants et aboutissants des 3 protagonistes du triangle dans cette affaire et chose inattendue et particulièrement agréable : à la fin il n’en reste plus qu’un. Un retournement de situation qui nous évitera d’avoir à ergoter plus longtemps et en plus mené de façon à ne vexer personne. Les deux hommes loups voient leur personnages gagner en consistance, ça se tient bien et les deux en ressortent grandis. Autant j’avais une large préférence pour Adam, autant j’ai fini par m’attacher à Samuel dans ce tome. Par contre, j’avoue que la dernière phrase m’a fait pousser un cri. C’est très malhonnête de couper à ce moment !!

 

Il y a vraiment des éléments très positifs dans cette série. D’abord, ce que j’apprécie par dessus tout c’est que l’héroïne n’est pas idiote malgré sa tendance à ne pas réfléchir assez à son plan B avant de partir à l’aventure. Mais elle n’attend jamais le dernier moment pour commencer à faire des déductions à partir de ce qu’elle sait. C’est une cheminement de pensées qui se construit à travers le livre et ceci de manière intelligente. Du coup, l’auteur ne nous bombarde pas de grand monologue explicatif en guise de dénouement. Autre bon point qui découle plus ou moins de ça. Les scènes d’action qui concluent l’intrigue sont travaillées et assez grandioses. Très très loin d’être bâclées comme chez Laurell K. Hamilton. Là, on en a pour son argent jusque dans les dernières pages si je puis dire. En plus les méchants sont plus qu’à la hauteur. J’avais déjà dit que dans le tome 2, il y avait une scène assez flippante qui donnait le frisson. Rebelote ici avec 2 scènes mémorables : la course poursuite et le repas plus ce qui s’en suit. Je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler mais ces 2 passages sont extraordinairement bien écrits. On sent la tension monter d’un cran. De deux même parce que le grand méchant va faire subir quelque chose d’atroce à Mercy qui va demander quelques dizaines de pages à la fin pour réparer les pots cassés. De quoi bien nouer la gorge du lecteur.

 

Le développement des personnages que j’ai déjà rapidement évoqué plus haut au sujet d’Adam et Samuel touche aussi grandement Mercy puisqu’elle n’a jamais autant sous sa forme de coyote que dans ce tome. Un bon tiers du livre je dirais à vue de nez. Et on y croit à notre héroïne qui mène l’enquête à quatre pattes, c’est plein de petits mouvements typiques, de bouts d’instinct animal. J’ai adoré cette partie de l’histoire où on voit le monde d’un peu plus bas et soudain avec beaucoup d’odeur et de bruits. C’est à la fois amusant et très bien fait. En espérant là retrouver sous cette forme plus souvent à l’avenir.
L’autre personne par lequel la surprise arrive c’est bien-sûr Ben, le loup anglais qui a l’air de détester Mercy et qui pourtant va nous montrer son vrai visage l’espace d’une très belle scène. Là encore impossible de spoiler mais sa côte de popularité a définitivement fait un bond grâce à ce tome.

Que dire de plus. Iron Kissed est vraiment le meilleur tome pour l’instant mais le tome 4 me brûle déjà les doigts :)

“She sees ghosts,” said Samuel, impatient with my whining.
“I see dead people,” I deadpanned back. Oddly, it was Uncle Mike who laughed. I hadn’t thought he’d be a moviegoer.

Lire en VO