Blade Runner : Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? de Philip K. Dick

Avis chapitrés

Présentation de l’éditeur
Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?
Le mouton n’était pas mal, avec sa laine et ses bêlements plus vrais que nature – les voisins n’y ont vu que du feu. Mais il arrive en fin de carrière : ses circuits fatigués ne maintiendront plus longtemps l’illusion de la vie. Il va falloir le remplacer. Pas par un autre simulacre, non, par un véritable animal. Deckard en rêve, seulement ce n’est pas avec les maigres primes que lui rapporte la chasse aux androïdes qu’il parviendra à mettre assez de côté.

Lire la suite