26 juin 2016

Articles conseillés du 26-06-2016

A ne lire que si vous avez vu la série en entier.

Ça ressemble fichtrement au fonctionnement d’une secte.
A écouter sans débrancher son esprit critique néanmoins.


Dans les magazines féminins déjà, il y a cette idée de réduire l’univers de la femme à la consommation. Et c’est du temps qu’on ne passe pas à se préoccuper d’autre chose. C’est de l’argent dépensé, des ratages et des déceptions.

C’est sans doute parce que j’ai toujours eu mieux à faire que je n’ai jamais réussi à m’intéresser aux magazines féminins.

Ce qui va être un réflexe difficile à combattre. Personnellement, je le fais sans m’en rendre compte, sans doute par mimétisme, mais pas systématiquement non plus. En plus, comme je ne me souviens jamais des noms des gens, si j’ai un prénom parfois, c’est déjà beaucoup.

Entre le cylindre de O’Neill et la sphère de Bernal, mon cœur balance

Le truc qui peut toujours servir.

C’est joli tout ça

Très bonne vidéo explicative.

Pas récent, mais des arguments à retenir.

Flippant. C’est encore pire que dans Super triste histoire d’amour de Gary Shteyngart

blogmarks.net

19 mai 2016

Articles conseillés du 19-05-2016

Les éléments de langage ne font pas toujours tout.

Voyage voyage (dans le temps)

Où l’on retrouve la notion du désir mimétique de Girard.
Il est aussi intéressant de faire le parallèle avec ce que partagent nos "amis" sur les réseaux sociaux et de constater qu’un certain nombre a effectivement ce besoin de vivre à travers la validation de leur vie par les autres.

En une interview, ils me donnent envie de voir tous leurs films.

Que des endroits de rêve qui donnent envie de cocooner et lire

blogmarks.net

24 avril 2016

Articles conseillés du 24-04-2016

Étrangement, je n’arrive pas à considérer ce site comme une source fiable, scoop ou pas scoop.

Autour de la 12e minute :

Je pense que si toutes les femmes du monde, elles seraient voilées, y aurait plus de viols.

Ok, cocotte, donc tu estimes que si la femme se fait violer, c’est parce qu’elle le cherche bien, c’est ça ? Parce que c’est un bout de viande qui montre ses cuisses… Je passe sur le discours autour du diamant qu’il faut cacher chez soi. Pour ce qui est de la religion, c’est amplement discutable, mais il est certain que tu ne portes pas le voile au nom du féminisme et de l’émancipation de la femme.

Bloquer Trump et continuer à ne rien dire sur la propagande djihadiste parce que ça n’enfreint pas la politique du site, ça serait un peu fort de café quand même.

blogmarks.net

8 avril 2016

Articles conseillés du 08-04-2016

Ça va être dur pour les chroniqueurs de retrouver de la crédibilité quand l’émission s’arrêtera

Même sans le montage, c’était tellement visible que le film en devenait extrêmement prévisible.

Ça manque de promo pour les éponges à récurer et la lessive je trouve quand même.


Bien entendu, une œuvre de fiction peut troubler un mineur et il faut le protéger. Mais pas seulement du sexe ! Également et surtout de la violence. Et nous nous demandons pourquoi le sexe est systématiquement attaqué. Pourquoi le sexe dérange-t-il plus que la violence ? C’est très attristant.

Parce qu’il faut diaboliser le sexe, parce que le sexe c’est le mal et la femme est une démone qu’il faut voiler ou brûler si elle ne se consacre pas à la procréation et à l’élevage des gosses à qui il faut inculquer qu’une homme ça va avec une femme et qu’il en est ainsi depuis la nuit des temps et pis c’est tout. La réalité, c’est pour les faibles, nous, on croit en Dieu. Et il serait d’ailleurs temps de légiférer sur la longueur réglementaire de la jupe (de la cheville à sous le genou).

Car oui, l’absence d’éducation, les œillères et la frustration sexuelle, ça fait des hommes et des femmes meilleurs… L’obscurantisme, y a que ça de vrai !

blogmarks.net