12 août 2014

Articles conseillés du 12-08-2014


On le voit au sein du judaïsme, du catholicisme et de l’islam, où la question du voile est particulièrement sensible. Au nom de quoi les femmes réclament-elles de porter le voile ? Est-ce une revendication d’individus pleinement sujets et acteurs de leur tradition ou une soumission de femmes à une lecture masculine des textes ? Ces questions se posent aussi au sein d’une orthodoxie juive qui promeut un discours d’exclusion des femmes de l’espace public et de l’étude des textes. Les tenir à distance du savoir, c’est les tenir à distance du pouvoir. La clé est là, dans l’accès des femmes à l’étude des sources religieuses.

Son livre est vraiment à lire. C’est un régal et c’est passionnant.

Un tel fonctionnement du couple sous-entend quand même une totale indépendance des deux moitiés, notamment financière. Ce qui est encore loin d’être le cas. Si on rajoute à cela les enfants qui peuvent arriver en cours de route, ça se complique encore plus. La dépendance est si vite arrivée.

Eh bien, il s’en dit des choses intéressantes dans cet article. Ça m’a fait repenser au Secret Diary of a Call Girl d’ailleurs.

L’espoir fait vivre comme on dit.


Le problème est que en PHP5.3 le jeu caractères par défaut pour les fonctions de transcodage tels que htmlentities est ISO-8859-1 alors qu’en PHP5.4 il est UTF8.

Le résultat est que quand on essaye de transcoder une chaine de caractères codés en ISO-8859-1 avec l’option par défaut, en PHP5.3 on a le résultat attendu et en PHP5.4 on a une chaine nulle.

C’est ce qui se passe avec SPIP en PHP5.4 quand on veut mettre à jour un article qui est enregistré sur la base de données en ISO-8859-1

Bon à savoir

Für Zap

De quoi en perdre son latin

Et on en revient toujours à la conclusion desprogienne : « On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. »

blogmarks.net

1 août 2014

Articles conseillés du 01-08-2014

Si proches et pourtant si loin…


Amazon propose donc à Hachette de lui envoyer directement les 75% de revenus (auteur + éditeur) et que l’éditeur fasse lui-même la répartition avec son auteur, tout en soulignant : « Nous croyons qu’ Hachette partage une trop petit partie des revenus avec l’auteur aujourd’hui, mais finalement ce n’est pas notre affaire. Nous espérons que cette information sur nos objectifs vous aura été utile ».

La petite phrase qui tue.

blogmarks.net

23 juillet 2014

Articles conseillés du 23-07-2014

Ça fait partie de son charme :)

S’ils pouvaient virer Barthès, peut-être que je me déciderai à y rejeter un œil…

Pour compléter la collection

Elle a du mérite !

Les photos sont assez magiques

blogmarks.net