La Vénus à la fourrure de Leopold von Sacher-Masoch

18813718Quatrième de couverture
Il vénérait une Vénus de jardin, sage idole de pierre : Wanda von Dunajew va lui donner le goût des femmes de chair.
De la déesse de l’amour, Wanda possède la rousse splendeur, le caractère, la frivolité. Mais Séverin, gentilhomme des Carpates, a d’autres rêves encore. Plus que son amant, il désire être son esclave. Humiliation, violence, tortures de la jalousie : extase… D’un trait de plume sur un contrat, tous les abaissements lui sont promis. Jusqu’au tout dernier…
Ce chef-d’oeuvre de Sacher-Masoch – dont le nom a donné naissance au terme « masochisme » – a inspiré le dernier grand film de Roman Polanski, La Vénus à la fourrure.

Je pense donc je jouis – Philosophie du cul de Sylvain Bosselet

jepense Présentation de l’éditeur : Dans leur recherche de la vérité et du bonheur, les philosophes classiques ont passé sous silence l’une des facettes les plus importantes de notre vie : la sexualité.
L’auteur répare cette erreur en interrogeant ce champ de connaissances et de pratiques : Qu’est-ce qu’un « bon » coït ? Qu’est-ce qu’un « beau » cul ? Qu’est-ce qu’un acte sexuel « légal » ? Qu’est-ce qui est universellement « vrai » en sexualité ? Qui est « pervers » ? Le cul représente-t-il un plaisir momentané ou pourrait-il incarner un fondement du bonheur ?
Sur des exemples concrets, Sylvain Bosselet déconstruit les a priori qui entravent notre liberté et nuisent au bonheur sexuel. Il recherche des jalons pour une philosophie du cul.

Guide des métiers pour les petites filles qui ne veulent pas finir princesses de Catherine Dufour

guidepetitesfillesQuatrième de couverture : À Noël dernier, j’ai feuilleté le catalogue Jouets d’un grand magasin. Sur fond bleu : des autos, des motos et des bateaux. Sur fond rose : des poupées qui marchent et parlent, dix Barbie princesse et une Barbie fait le ménage. Materner c’est très bien, faire le ménage c’est nécessaire, et s’habiller comme une princesse peut être agréable, mais ce ne sont pas les seules façons, pour une fille, de gagner sa vie. Il y a beaucoup d’autres métiers, bien mieux payés.

Le Maître bonsaï d’Antoine Buéno

maitre Présentation de l’éditeur : La légende de la fin des temps raconte qu’après la mort de Sakurako le monde n’était plus que désolation. Pourtant, sur la terre désertée, s’éleva bientôt un arbre à l’endroit même où la jeune fille s’était éteinte, frappée par le sabre de son père. À la fin du monde, ne subsista plus qu’un cerisier blanc, gardé par un serpent.

Empreint de mystère et d’étrangeté, ce roman à la lisière du conte initiatique nous ouvre à la magie des bonsaïs pour révéler un secret : celui de notre part d’ombre.

Peut-on rire de tout ? de Philippe Geluck

geluckPrésentation de l’éditeur : Peut-on rire… du physique des gens, du malheur des autres, des pauvres, des riches, des vieux, des jeunes, des arabes, des juifs, des politiques, des autres, de soi-même, du Pape, de Dieu… ? A cette question, aussi longue que délicate, Philippe Geluck répond « oui », un grand « oui » qui se décline en nuances, en éclats de rire, en commentaires révoltés ou en exemples personnels. Le créateur du Chat évoque tous ces sujets « tabous », ces sujets qui « ne prêtent pas à rire » avec son ton, son impertinence, son envie toujours plus grande de rire des autres et de lui-même.

Snuff de Chuck Palahnuik

snuff Quatrième de couverture : Cassie Wright, star du porno sur le retour, achève sa carrière sur un coup d’éclat : baiser devant les caméras avec 600 hommes en une nuit ! Dans les coulisses, les heureux numéros attendent. Parmi eux, 72, jeune puceau, 137 homosexuel refoulé, et 600, hardeur vieillissant. Impatients, ils ne sont pas là que pour le record. Entre pulsions et vengeances, le plus grand gang bang de l’histoire promet d’être… mortel.

Leçons de môvaise éducation d’Antoine Buéno

lecon4ème de couverture : Si tu rigoles pas trop dans la vie, ça va pas te plaire. Et, surtout, si t’aimes bien les petits nenfants, casse-toi ! Mais si t’es un peu une ordure, que tu kiffes bien South Park (ou Desproges, si t’es une personne âgée), t’achètes ce livre tout de suite ! Sinon tu le regretteras toute ta vie et tu seras très malheureux(se) ! C’est quoi ce livre ? Bah, des leçons de mauvaise éducation, pour que tu apprennes aux petits nenfants de 8 à 13 ans à réaliser leur potentiel de crapulerie naturel : désobéir, mentir, taper, espionner, voler, fuguer, picoler, baiser, tuer… Vivre quoi !

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut