Palimpseste de Charles Stross

Palimpseste_Idlewild Quatrième de couverture : Quand l’histoire se réécrit en permanence, un homme lutte pour sauver sa famille…

Pour préserver l’humanité de l’extinction pure et simple, des agents venus d’un lointain futur voyagent dans le temps tout au long de l’histoire de la Terre : à chaque apocalypse, ils sauvent ce qui peut l’être, et permettent ainsi à l’humanité de renaître à chaque fois de ses cendres, quitte à tout rebâtir de zéro.

Pierce est l’un de ces agents, qui donne pleine satisfaction à ses supérieurs. Mais sa vie bascule le jour où sa famille se retrouve « effacée » par une nouvelle version de l’Histoire…

Avis :
La novella est courte mais ardue, surtout dans ses 30 premières pages où le lecteur se retrouve littéralement parachuté dans une intrigue basée sur le voyage dans le temps, et qui, de ce fait, n’est pas linéaire. Autant annoncer la couleur, par la suite, il faudra encore s’accrocher pour espérer comprendre ce qu’il se passe vraiment. Pierce, jeune agent de la Stase sert de fil rouge, depuis les jeunes années de sa formation jusqu’au moment où un choix va s’offrir à lui. Contrairement à ce que pourrait laisser penser la quatrième de couverture, le ton assez froid de l’écriture ne donne jamais vraiment vie émotionnellement parlant à l’histoire d’amour. Elle reste un moteur mais d’autres interrogations prennent rapidement plus d’importance, et cet univers dans lequel il évolue, à la fois bien pensé et déroutant, vaut en fait largement le détour à lui-seul.

Il est difficile d’en dire plus sans en dire trop, comme le fait d’ailleurs le résumé. Cet ouvrage s’adresse avant tout aux amateurs de hard science que les paradoxes et autres acrobaties temporelles ne rebuteront pas. Être un lecteur assidu de la catégorie Space Porn d’io9 est aussi un plus pour mieux visualiser les grandes étapes de l’histoire alternative de l’Univers qui entrecoupent régulièrement les aventures de Pierce de sublime manière. Qu’on ne s’y trompe pas, malgré sa longueur ou a fortiori à cause de sa longueur, Palimpseste est une lecture exigeante ; impossible de se laisser porter sans réfléchir un minimum en attendant une grande révélation à la fin. Mais l’effort demandé au lecteur vaut la peine ; la complexité rend rapidement l’histoire particulièrement passionnante et satisfera très certainement ceux qui joueront le jeu.

One thought on “Palimpseste de Charles Stross

Comments are closed.