Manga : les 120 incontournables d’Olivier Richard

Présentation de l’éditeur
La mangathèque idéale rassemble les 120 séries, best-sellers ou titres plus confidentiels, qui incarnent le meilleur du manga selon Olivier Richard, déjà auteur de l’unique biographie française sur Akira Toriyama, grand fan et spécialiste du manga.

Ce livre est accessible à tous et présente tous types de mangas, du fantastique à l’historique en passant par le manga pour adolescents. Chacun peut y trouver son manga idéal !

Manga les 120 incontournables est le guide parfait pour démarrer ou continuer une collection ou encore, pour savoir lesquels offrir !

Avis
Le marché français du manga est devenu une telle jungle, y compris pour les explorateurs aguerris de la première heure, qu’il est parfois bon que quelqu’un vienne débroussailler le terrain de temps en temps. Plutôt que de s’atteler à la tâche titanesque de lister l’ensemble des publications disponibles dans l’hexagone, comme l’avaient notamment fait les éditions du Camphrier il y a quelques années, Olivier Richard a effectué une sélection de 120 titres. Il le dit lui-même dans l’avant-propos, tout le monde ne sera pas d’accord avec ses choix, et il a bien pris soin à chaque fois de justifier ceux-ci. Ainsi, chaque fiche se compose invariablement des titres en français et en japonais, du nom de l’auteur, de l’histoire résumée dans les grandes lignes, d’un commentaire et de quelques informations complémentaires sur l’œuvre (éditeurs, période de publication, nombre de tomes, genre…).

L’intérêt principal de l’ouvrage repose vraiment sur le commentaire qui est bien souvent enrichi d’informations sympathiques et instructives. Et, en effet, il devrait orienter correctement le lecteur néophyte vers des titres qui sauront lui convenir. La sélection est assez variée pour couvrir un peu tous les goûts. Ou presque. Pour ce qui est du lecteur averti, il pourra éventuellement y trouver des références qui lui auraient échappé ou revoir ses a priori sur une série jusqu’alors négligée.

Il est cependant à déplorer la mise en avant un peu trop prononcée de certains auteurs. Quatre titres d’Urasawa et de Toriyama, cinq de Clamp, sept de Tezuka. Certes, quand on aime, on ne compte pas, mais peut-être qu’une invitation à lire leurs autres œuvres aurait permis de laisser la place à des recommandations supplémentaires tout aussi bienvenues. Le ton parfois un peu trop désinvolte de l’auteur, mâtiné d’anglicismes et de familiarités, pourra également rebuter les lecteurs habitués à plus de rigueur.

Malgré les remarques précédentes, l’ouvrage remplit bien son objectif. Il y a bel et bien des chefs-d’œuvre incontournables et indiscutables dans ces pages qu’il faut continuer à recommander régulièrement. Et imaginer que, grâce à ce guide, ils auront une chance d’être lus ou relus est toujours réjouissant.

Avis publié initialement sur Onirik.net