Avis : Nolife Story de Florent Gorges

Présentation de l’éditeur : Nolife, accessible depuis juin 2007 sur la plupart des box ADSL, n’est pas une télé comme les autres. Lancée par deux amis otakus plein de rêves insensés, la chaîne préférée des geeks et des amoureux du Japon a su braver les vents, surmonter les tempêtes et vaincre tous les typhons qui ont tenté de la faire sombrer. Revivez l’incroyable périple de Sébastien Ruchet et d’Alexandre Pilot et découvrez qu’il est encore possible aujourd’hui, avec travail, obstination, courage, entêtement, passion mais aussi chance, de concrétiser ses projets les plus fous !

Avis : J-Top, Japan in Motion, The Place to Be, Hidden Palace, Hard Corner, NerdZ, Chez Marcus. Les fans auront vite fait d’identifier quelques émissions de la chaîne Nolife. Si, par contre, tous ces noms ne vous disent rien, il est encore temps de passer votre chemin, ce livre ne vous est définitivement pas adressé. Comme son titre l’indique, Nolife Story raconte l’histoire de la chaîne des geeks, de la rencontre de ses créateurs à son cinquième anniversaire, en juin 2012, en passant par Bitoman, Pocket Shami et l’arrivée sur Free bien sûr. Une aventure que Florent Gorges relate dans le détail avec de nombreuses interventions des piliers de la chaîne et une tripotée d’anecdotes. Il y a des moments émouvants, du suspense, de l’angoisse, de l’humour, et pas mal de longueurs aussi.

Dans l’ensemble, l’ouvrage reste très plaisant à lire mais cette plongée dans les entrailles de Nolife ne pourra intéresser que ceux qui connaissent déjà un peu le sujet et souhaitent en savoir plus. Ceux-ci apprécieront à sa juste valeur le pourquoi du comment du surnom du logiciel maison de création de playlists musicales : Marvin. Ou d’avoir quelques détails très « radio potins » sur les membres de l’équipe. Le livre est un peu à l’image de la chaîne : pas totalement professionnel (une dernière chasse aux coquilles n’aurait pas été superflue) mais habité par des passionnés qui ont la volonté de partager leur savoir et leurs expériences. Nolife est à la fois une chaîne et une philosophie à part dans le PAF. On y adhère, on l’abhorre, on l’ignore, mais elle a le mérite d’exister et, avec un peu de chance, encore pour de nombreuses années. Quoiqu’il arrive, ce livre sera là pour témoigner de l’aventure qui s’est déroulée derrière l’écran. Et clairement, il y avait des choses à raconter.

Avis aussi publié sur Onirik.net

Si l’envie vous en dit et que vous souhaitez soutenir la cause, n’hésitez pas à souscrire un abonnement à Nolife Online. Ça donne accès aux archives de la chaîne, et ça, c’est précieux. C’est par que ça se passe.