3 thoughts on “14 ans et toutes ses dents…”

  1. J’en suis persuadée aussi 🙂
    Au même titre que le courrier des lecteurs de Fushigi Yuugi comportait aussi pas mal de garçon, même si ce n’est pas tout à fait le même genre de série et que les hommes se battant y sont peu nombreux.
    Sailor Moon, une histoire d’amour depuis la 1ère diffusion au Club Dorothée et mon entrée dans le monde du manga via le courrier des lecteurs du magazine qui y faisaient souvent allusion ! quand je suis allée demander à ma mère (on était en 94 je pense) ce qu’était un manga, elle n’avait évidemment pas pu me répondre.

    J’ai déjà toute la série redessinée en japonais et me suis bien évidemment jetée sur la nouvelle édition française, même si je compte garder l’ancienne pour la collection (oui, j’ai une collection de jouets Sailor Moon, sorte de catharsis des jouets que je n’ai pu avoir en Suisse durant mon enfance, les jouets Bandai n’ayant pas vraiment atteint nos contrées). ^^

  2. Si Némésis passe par là, vous allez devenir copines 🙂
    Je regardais aussi la série mais elle ne m’a pas plus marquée que ça en fait. Jusqu’à aujourd’hui, je n’avais jamais lu un tome pour la simple raison que j’ai commencé les mangas surtout en empruntant à des connaissances et qu’il s’agissait surtout de mâles. Mais rien que pour l’aspect culte (et culturel), j’avais envie de m’y mettre.
    Tu as survécu à Sailor Moon Live ? (J’ai dû tenir 5 ou 6 épisodes)

  3. Ah une fan de Sailor Moon, ça fait plaisir!!!

    Sailor Moon live, c’est trop dur, je suis fan mais ça, c’est too much pour moi.

Comments are closed.