Avis : Le Japon de Catherine Lemaitre et David Michaud

Description de l’éditeur : Longtemps, le Japon a été vu comme une perle d’Orient inabordable. Cet ouvrage plein d’images rend enfin le pays du Soleil-Levant accessible et compréhensible. Au fil des pages, les mégapoles y défilent, bien sûr : Tokyo, la plus grande ville du monde, Kyoto, l’ancienne capitale impériale, Nara, le berceau artistique et religieux, et Osaka, la laborieuse avec sa grande baie portuaire. Mais, la nature y a sa place aussi, et, dès lors que l’on s’éloigne du littoral, on découvre un Japon sauvage, aux montagnes couvertes de forêts, aux volcans aux sommets enneigés, aux lacs d’altitude… Bref, le Japon étrange et étranger d’autrefois devient avec ce livre plus familier.

 

Avis : Ce ne sont pas les livres sur le Japon qui manquent dans les rayons des librairies et pourtant il est difficile de ne pas se laisser emporter à chaque fois. Le Japon a été écrit et illustré par deux français vivant depuis de nombreuses années sur place. Le plus connu des deux est certainement David Michaud qui est non seulement photographe et journaliste mais alimente également un site vivement recommandé pour les japanophiles et les curieux : lejapon.fr. De la collaboration de ces deux français expatriés est né cet ouvrage qui s’adresse aussi bien à ceux qui ont l’intention d’aller au Japon un jour, qu’à ceux qui s’y sont déjà rendus et savent que toutes les richesses de ce pays ne peuvent être appréhendées en un seul voyage, voire deux ou trois. Il peut être également conseillé à ceux qui veulent rêver tout simplement.

A mi-chemin entre guide touristique et beau livre, l’essentiel de l’ouvrage se compose de photos magnifiques des quatre coins de l’archipel nippon, donnant une première impression des contrastes qui composent ce pays, que ce soit au niveau des paysages que de l’architecture. Entre la ville très moderne de Tōkyō, les innombrables temples de Kyōto, les maisons aux toits de chaume de Gokayama ou encore les plages de sable d’Okinawa, difficile de continuer à résumer le Japon à sa capitale après cette lecture. Les textes qui accompagnent ce voyage visuel se proposent de donner des idées de lieux à visiter, aussi bien célèbres que méconnus, avec parfois des parcours tous tracés. Ils sont souvent judicieusement agrémentés de rappels historiques ou d’anecdotes sur les coutumes locales. Cet ouvrage a vraiment de quoi satisfaire le plus grand nombre avec une initiation pour les néophytes et un approfondissement voire un ravissement pour les connaisseurs. Il y a même fort à parier que beaucoup de ces derniers s’exclameront « Mais je reconnais, j’y ai été ! Oh il faudra que je visite ça la prochaine fois ! ». Bien sûr, à l’heure actuelle, l’optique d’un séjour au pays du soleil levant n’est pas forcément des plus engageantes, ce livre se révèle donc une bonne occasion de voyager sans bouger de son canapé. En attendant des jours meilleurs.

PS : J’ai initialement chroniqué ce livre pour le compte du forum/blog Romances, Charmes et Sortilèges