Fin de Saison 2009-2010 – 3ème partie

Avis en série

J’avais déjà réuni ses deux séries dans le post de présentation que j’avais fait en début de saison. Cette 3ème partie conclura les avis de fin de saison en retard même si ça ne recouvre pas tout ce que j’ai suivi au fil de l’année.

Covert Affairs (111 – USA Network – 7.5)

Avis : Covert Affairs se révèle être une très bonne série de l’été au même titre que Burn Notice mais en plus féminin. Il ne faut pas s’attendre à une série d’espionnage rigoureuse. Ici l’ambiance est vraiment plus décontractée et ça se finit toujours bien. L’héroïne est sexy, arrive à courir et à se battre avec des talons de 10 cm de haut, ne manque pas d’humour et est futée. Elle reste une débutante qui continue à apprendre les ficelles du métier sur le terrain au fil de la saison, allant de surprises en désillusions. Les missions s’enchaînent la plupart du temps sans lien entre elles (et ne sont clairement pas toutes au même niveau d’intérêt, il y a du très très bon comme du mauvais) mais une trame se construit en fond notamment avec le fameux ex qui va naturellement refaire surface, mettant à l’épreuve la loyauté de notre héroïne envers l’agence. Les personnages sont dans l’ensemble très attachants même la patronne pète-sec. Christopher Gorham (Auggie) a dû se constituer une bonne fan-base cet été et ça fait plaisir de revoir Sendhil Ramamurthy dans un rôle un peu moins mou que dans Heroes. Un rayon de soleil, de la chaleur, un thé glacé et Covert Affairs, c’est franchement pas mal.
Bilan de la saison : Papatte Impossible de ne pas continuer après la fin de saison 1. Rien que pour savoir. Mais surtout parce que ça fait du bien de ne pas se prendre la tête.

 

Haven (113 – syfy – 7.6)

Avis : Ça démarrait mal et honnêtement je ne pensais pas voir la fin de la saison. Mais je me suis accrochée et puis il s’est passé un truc vers l’épisode 7 ou 8 (à partir de l’arrivée de l’actrice française) et là d’un seul coup, la petite ville d’Haven s’est vraiment mis à vivre pour moi et c’est ce que j’attendais de la série depuis le départ. Tous les épisodes ne se valent pas mais à partir du moment où un vrai lien se crée entre les personnages (disons au moment où Audrey n’est plus l’étrangère en ville), ça forme un tout qu’on a envie d’explorer plus en profondeur. Des nouveaux personnages apparaissent, d’autres partent, certains ne disent pas tout même quand on pense pouvoir leur faire confiance. La ville est pleine de mystères. Le rythme n’est pas ébouriffant mais il y a une bonne dynamique qui pousse vers les révélations sur Audrey et sur les événements du passé. Puis le trio Audrey-Nathan-Duke tient bien la route :)
Bilan de la saison : Papatte Ouep, maintenant je suis intriguée même si le dernier épisode n’était pas vraiment à la hauteur d’une fin de saison.