Avis : Capitaine Flam (Film)

Avis celluloidés

Initialement publié sur Cinemasie le 30 septembre 2002 avec la note soporifique de 1,75/5
Moouuaaaa (Bâillements)

Autant il y a des séries qui laissent des souvenirs impérissables, autant il y en a qui donnent l’impression d’une très mauvaise surprise quand on retombe dedans des années plus tard. Certes ici, il ne s’agit pas de la série Capitaine Flam mais bien du film et d’après mes vagues souvenirs de la version TV, certains points communs sont malheureusement encore bien présents.

Une fois que j’ai eu enfin réussi à ne pas m’endormir devant, j’ai pu constater que 1) le dessin est toujours aussi difforme, maladroit et irrégulier, 2) l’animation n’a pas été plus soignée à l’occasion d’un long métrage. Reste le point positif résidant principalement dans la bande originale jazzie qui est toujours aussi agréable à écouter.

Du côté scénario, on n’est guère plus gâté. L’histoire s’axe principalement autour de la disparition mystérieuse de vaisseaux spatiaux dont celui du Capitaine pendant un cours instant (je rassure tout le monde, ce mauvais moment ne dure que 2 minutes). Les évènements s’enchaînent parfois comme par magie sans aucune transition (Ciel, le Capitaine Flam m’a déjà retrouvé, oh il est vraiment fort ! Merci Capitaine Flam). Les références à la mer des Sargasses se mêlent à une course spatiale aussi trépidante qu’une course de caddie un lundi après midi quand il n’y a personne dans les rayons de votre supermarché favori. C’est dire si c’est palpitant.

Je crois que ce n’est plus la peine d’en rajouter, donc en résumé, ce film paraît particulièrement ridicule et est assez désagréable à regarder. A moins d’être vraiment un fan acharné ou d’avoir plein d’amis prêts à délirer sous la main, je crois qu’on peut passer à coté sans problème.

1 thought on “Avis : Capitaine Flam (Film)”

Comments are closed.