Avis : Le Chien de mon Patron de Rumiko Takahashi

Avis tramés

Initialement publié sur CinémAsie le 20 mars 2004 avec la note poilue de 4/5.

Le chien de mon patronUne fois n’est pas coutume, ce sont des histoires courtes de Rumiko Takahashi qui sortent en France. Oust les histoires d’amour à rallonge, les seaux d’eau chaude et les extra-terrestres en bikini. Ici, au travers de 6 nouvelles, l’auteur nous invite à partager quelques instants de la vie de gens ordinaires confrontés à des situations parfois cocasses, parfois plus dramatiques. A chaque fois, il est question de rencontres ou de retrouvailles qui changent des vies. Le ton peut parfois paraître sérieux mais jamais complètement désespéré et on sent bien qu’au final on pourra dire que tout est bien qui finit bien. Rumiko Takahashi montre bien ici l’étendu de son talent de metteur en scène. Elle dépeint par petites touches des univers teintés de réalisme, tous différents mais tous très touchants que ce soit pour nous faire rire ou pour nous émouvoir à la limite des larmes. Ainsi le héros de Il suffit que tu sois là, qui paraît bien maladroit, froid et exubérant à souhait en extérieur, est dépeint avec un regard très tendre. Et est-il possible de résister à cette histoire de chien, qui donne son titre au recueil, montrant à quel point un employé peut-être dévoué à son patron quitte à se retrouver dans une situation des plus abracadabrantes mais ô combien hilarante ?

Quant au dessin, pas de doute, c’est bien du Takahashi (on aime ou on n’aime pas) avec ces visages si familiers, toujours très expressifs sans pour autant être bourrés de détails. Comme d’habitude, c’est très bien dessiné, la lisibilité des scènes est toujours très claire et l’auteur maîtrise particulièrement bien l’humour qui se dégage de ses planches. Pour les allergiques aux histoires qui n’en finissent pas, voilà une très très bonne occasion de découvrir cette auteur qui est un pilier du manga depuis déjà plus de 25 ans.