Avis : At grave’s end de Jeaniene Frost (Night Huntress 3)

at grave's end Spoiler Alert : normalement léger mais un petit peu quand même.

 

Résumé : Il fallait que ça finisse par arriver. Le pseudo « la faucheuse rousse » est maintenant associé à un visage que tout le monde a appris à reconnaitre et il est de plus en plus difficile de faire des descentes pour châtier les méchants vampires quand ceux-ci vous repèrent à 3km. En plus, c’est devenu une mode mais quelqu’un semble encore en vouloir à la vie de Cat. Naturellement, pour ne pas être en reste, Bones devient la cible d’une vampire vengeresse de son passé. Décidément, on ne peut plus filer le parfait amour tranquille.

 

Avis : Waaah ! Waouh ! Raaah ! Je ne les compte même plus. Rares sont les séries de livres qui me tiennent en haleine comme ça d’un tome à l’autre. J’ai littéralement dévoré ce troisième volume et mes doigts me démangent déjà fortement pour ouvrir le suivant (et dernier en date, snif). Les bases sont toujours là, solides comme du roc. Cat est la dure à cuire de service et ne faiblit pas. Plus fort on l’a frappe, plus vite elle se relève et est quasi aussi indestructible qu’un vampire. Elle est toujours plus amoureuse de Bones que jamais, défendant son territoire en montrant les dents et lui… ah lui (soupir)…il a beau ne pas être parfait et m’avoir fait grincer très fortement des dents à un moment, il n’en reste pas moins impressionnant. Sûr de lui, séduisant comme un diable et gagnant en puissance à vitesse grand V. Un peu comme notre Jean-Claude préféré mais traité avec beaucoup plus d’égard que ce dernier. Il ne s’agit presque jamais de Cat, seule face au reste du monde mais bien de Cat et Bones affrontant les dangers côte à côte et croyez-moi c’est un plus très appréciable. Surtout après avoir subi Morgane Kingsley. Le couple continue à gagner en profondeur et à s’endurcir face à l’adversité. Y compris quand on vient à ce fameux triangle amoureux qui se dessinait dès le tome précédent. Le concurrent démontre une belle détermination et je serais prête à pardonner un faux pas de la belle dans ce cas précis mais les conséquences seraient tellement dévastatrices. L’auteur a été très claire sur le sujet.

 

Mais laissons le côté cœur de côté pour passer aux choses sérieuses. Ce tome ne fait pas exception à la règle, c’est de l’action non-stop avec des scènes de baston sacrément bien pensées. Le danger vient de toutes parts et l’auteur ne laisse aucune piste de côté. Tout ça pendant que Cat continue à faire son boulot de militaire en parallèle. Cerise sur le gâteau : les scènes finales sont vraiment réussies et pas bâclées pour un sou. Les méchants sont costauds, pleins de ressources et pas si facile à vaincre (ça nous change d’Anita). Autant dire qu’on en a pour son argent. Puis Jeaniene Frost, en plus de ne jamais laisser ses personnages s’enraciner, maitrise l’art de l’effet de surprise ; d’où mes nombreux « Waaah! ». A la page 143, je me délectais de la nouvelle scène mythique de la mère de Cat. Le chapitre 23 est jouissif et page 257, je manquais de tomber de mon radiateur. Puis je ne vous ai pas dit… un certain Vlad fait son apparition. Ça aussi ça a tendance à me faire grincer des dents quand les mythes rejoignent la fiction et pourtant encore une fois ça marche et l’ami Vlad est bien parti pour rester encore un moment dans les parages. Vlad n’est d’ailleurs pas le seul personnage secondaire particulièrement attachant. Plus la petite troupe s’agrandit, plus chacun trouve sa place dans la « famille ». Et plus j’avance, plus je pense que cette série est un vraiment un must de l’urban fantasy. Que c’est frustrant de ne pas pouvoir parler de Tate, de la bataille contre les zombies, de Mencheres et du père de Cat… :O)

Une petite réplique pour la route :

I’d gone heavy on the black eye makeup until raccoons and I could pass for cousins.

Avec un peu de chien, on serait presque de la même famille aussi :D

Lire en VO

One thought on “Avis : At grave’s end de Jeaniene Frost (Night Huntress 3)

  1. super livre je dévore chaque il qui sortent celui la je l’ai lue en deux jours j’étaie tellement passionné … je remercie jeaniene frost ! :)

Comments are closed.