Avis : Love Hina Again (anime)

Avis celluloidés

Initialement publiée sur Cinemasie le 7 juin 2002 avec la note zizanesque de 3/5.

love hina again Une fin reprenant bien tout ce qui a fait le succès de la série.
Dès le générique, le ton est mis avec ce plan sur Naru dénudée. Love Hina Again sera plus chaud que la série (surtout le premier épisode en fait). Un peu trop racoleur à mon goût. Tout comme cette scène entre Naru et Motoko dans une ruelle par exemple. Était-ce vraiment la peine de surpasser le stade de la poitrine opulente sous un sweat-shirt moulant ou de la serviette de bain trop courte ? On va mettre ça sur le compte du coté commercial de Love Hina. Heureusement, l’humour est toujours bien présent. Naru a toujours le coup de poing rotatif qui fait voler Keitaro bien haut dans le ciel. Le tout plongé dans un scénario délirant qui doit amener nos héros à une fin tant attendue par les fans.

Ce qui est sûr c’est que l’arrivée de la sœur de Keitaro ne laissera personne indifférent à l’auberge. Il faut voir comment elle s’y prend pour semer la zizanie. Cela donne lieu à quelques bons passages. Ce qui est regrettable à son sujet c’est que trois épisodes c’est un peu court pour développer vraiment son caractère (même si le but du personnage est de générer des problèmes dans le couple Keitaro-Naru, ce qui ne la rend pas sympathique). D’ailleurs tout le scénario semble se dérouler trop vite. La trame en est très simple mais ne manque pas de rebondissements ni de délires « magiques » comme les passages dans l’annexe de l’auberge. Je me demande tout de même si un format film n’aurait pas été plus adéquat, plutôt que de découper une histoire en plusieurs partie (le fil conducteur étant la sœur de Keitaro et ses ambitions).

Nouveaux épisodes, nouveau chara-design. Sans changer l’apparence des personnages, des petits détails se font remarquer, comme cette persistance de traits zigzagants sur les pommettes des filles. La « texture » du dessin parait aussi différente (plus brillante ?). C’est un peu moins joli que dans la série mais on s’y fait très vite et ça n’est pas vraiment gênant.

Toutes les remarques ci-dessus n’empêcheront pas le fan de retrouver la joyeuse troupe de l’auberge d’Hinata et d’apprécier ce nouveau fragment de leurs aventures. Et quel fragment ! Puisque c’est l’ultime pierre de l’édifice qui est ici posée. Love Hina c’est fini et malgré les rumeurs qui courent, il n’y a plus de projets en chantier.