Avis : Le temps des cerisiers de Tsukasa Hojo

Initialement publiée sur Cinemasie le 12 juin 2002 avec la note printanière de 4/5.

Le temps des cerisiers Encore de beaux sentiments mis magnifiquement en images
Finalement ce qui est le plus surprenant chez Hojo, ce sont ses histoires courtes. Et ce deuxième recueil le confirme bien. Tout d’abord un très beau prologue à Sous un rayon de soleil, avec toujours la beauté de Sarah. Bien sûr, on connait déjà ce qu’il adviendra de Sarah alors forcément c’est un peu triste, mais ce qui compte c’est ce qu’elle change dans la vie des gens sur son passage. Et là, c’est simplement doux et beau.

Les trois histoires suivantes prennent plus la forme de quêtes pour les différents personnages. Que ça soit la recherche d’éléments perturbant du passé ou la construction du futur, le sentiment final qui solutionne tout c’est l’amour. Et c’est agréable d’éprouver cet extrait de bonheur en lisant un manga.