Avis : Le Cadeau de l’Ange de Tsukasa Hojo

Initialement publiée sur Cinemasie le 3 juin 2002 avec la charmante note de 4,25/5.

cadeau de l'ange Le cadeau de Tsukasa
L’une des choses que j’apprécie le plus dans ce manga, c’est de pouvoir compléter la vision que j’ai de l’évolution du dessin et des histoires chez Hojo. Tout le monde connaît ses grandes séries (ne serait-ce que City Hunter) mais c’est toujours intéressant de voir comment il arrive à faire des histoires courtes toutes aussi touchantes et bien construites. Ici les récits datent du début de sa carrière, quand le dessin était encore bien jeune et le cheveu parfois trop touffu. Et pourtant le grand scénariste qu’il est montre déjà de beaux traits de plumes avec des moments assez inattendus. J’ai tout particulièrement eu un coup de cœur pour Le cadeau de l’ange et Histoire de chats qui sont, à mon avis, des petits trésors d’amour avec des pointes de tragédie et d’humour.

C’est aussi l’occasion de rencontrer City Hunter tel qu’il était pressentit dans l’esprit de Hojo avant de devenir le héros que l’on connaît. Il est déjà l’homme qui aime les femmes et respecte un code d’honneur qui lui est propre. Kaori est encore très secondaire et j’avoue que je préfère la massue de 10t à la carabine pour martyriser Saeba.