Je tiens le bon bout…

Avis chapitrés

Récemment je me suis lancée dans une série de bouquins très prenante, tellement prenante que je ne blogue plus, j’ai un retard monstrueux sur les séries TV en cours (heureusement avec la grève, ça limite les dégats), je ne parle plus aux gens sur internet voire même il y a des jours où je ne checke que mes mails. Les romans en question c’est la série des Anita Blake de Laurell K Hamilton généralement qualifiée de R-rated Buffy (enfin dans les premiers tomes en tout cas, maintenant je pense qu’on a largement atteint le NC-17).
Anita Blake, 24 ans au début, encore toutes ses dents (à vérifier), relève les morts de leur repos éternel pour gagner son pain et aide la police sur les enquêtes paranormales quand elle n’est pas requisitionnée pour planter un pieux dans un vampire. Buffy c’était la chasseuse de vampire, Anita c’est l’exécutrice. Autour d’elle, on trouve tout un tas de bébêtes très variées : vampire, zombie, goule, loup-garou, leopard-garou, hyène-garou, (pas encore de lapin-garou mais des cygnes-garous par contre), magicien, sorcier, prêtresse vaudou, chimère, trucs non identifiés, j’en passe et des meilleurs. Le petit truc en plus c’est qu’ils ont pour la plupart une existence légale sur le territoire américain ce qui n’empêchent pas certains de se croire tout permis d’où l’intervention de notre héroïne qui malgré sa petite taille ne se laisse pas faire. Elle manie aussi bien l’humour, les sarcasmes que son Browning High-Power. Anita Blake il vaut mieux l’avoir à ses côtés qu’en face sinon c’est le bain de sang. Et là, je dois avouer que l’auteur se surpasse quand il s’agit d’abreuver le lecteur en détails gores et saignants au point que finalement, c’en est très rafraichissant. On lui pardonne même les grosses faiblesses qui perlent les livres par moment (nombreuses répétitions des mêmes choses avec les mêmes formulations dans les premiers livres comme si on allait arriver au tome 5 sans avoir lu les 4 précédents et qu’il fallait tout rappeler ; français limite par moment, j’ai eu beau relire plusieurs fois un petit bout de phrase dit par JC, le retraduire en anglais, impossible de comprendre ce qu’il pouvait bien vouloir dire ; et d’autres petits trucs). Puis elle s’améliore avec le temps (ça fait jamais que 15 ans qu’elle travaille sur cette série) et de l’avis général Narcissus in Chain : it really whips the lama’s ass !
Maintenant le hic principal et là lecteur français potentiellement intéressé je m’adresse à toi : Fleuve Noir n’a édité que 9 des 15 livres actuellement disponibles et n’en sortira pas un de plus. Le tome 3 (le Cirque des Damnés) est tellement introuvable qu’il se revend sur ebay à 40 euros. Heureux qui comme Tanuki lit l’anglais les doigts dans le nez. Et j’en arrive à ce que je voulais faire au début de ce post : tome 1 reçu le 10 décembre, attaqué dans la foulée. Aujourd’hui 17 janvier, j’ai donc devoré 10 tomes soit 4067 pages. Il m’en reste 5 à lire soit 2520 pages. Le prochain sort en juin 2008 et il devrait y en avoir 22 en tout. Je tiens le bon bout !!!!!!

4 thoughts on “Je tiens le bon bout…”

  1. > Tanuki lit l’anglais les doigts dans le nez.

    C’est la garantie que personne ne relira le bouquin derrière : tu parles d’un collector !

  2. C’est ce que j’allais dire !! Du moment que tu ne laisses pas de moucrounes partout…
    Heureux sommes-nous de savoir pourquoi tu as disparu…!

Comments are closed.