Saturday’s Award Book #10

Livres

Ce rendez-vous est initié par le blog Echos de mots.

Le principe : Chaque semaine, un thème sera donné. Le but est de sélectionner, parmi les livres que l’on a lus, 3 livres selon le thème (les nominés). Puis, parmi ces 3 livres, élire le gagnant (le vainqueur de l’Award en question).

Award du :

Livre-Que-Vous-Avez-Adoré-Ou-Hum-…-Détesté?-Enfin-Disons-Que-Vous-L’avez-Lu-Et-Hum-Vous-Vous-En-Rappelez-Vachement-Bien-…-C’est-Evident-…-Ahem…


Sont nominés :
8b69ef18-d152-40b2-81fc-8474447b9f02-1
Atlantis de David Gibbins. Vivement conseillé par une connaissance en Chine, j’ai vaguement le souvenir d’avoir trouvé ça mieux foutu que le Da Vinci Code, mais, à part l’indice dans le titre, je ne sais plus du tout ce qui se passe dans ce livre. Autant dire que je ne suis pas près de lire la suite.
Histoires-a-ne-pas-mettre-entre-toutes-les-mains-9782290020715-30
Histoires à ne pas mettre entre toutes les mains de Julie Bray. Il s’agit d’un livre assez bizarre qui regroupe soi-disant des histoires érotiques envoyées à l’auteur par des lectrices. Je n’ai même pas cherché à savoir si c’était vrai, pour moi, l’écriture parlait d’elle-même. Je me souviens de ne pas avoir aimé, et pas une histoire ne m’a marquée alors que je l’ai lu il y a moins de 6 mois… C’est dire si je ne le conseille pas…
00108183-535624_500
God Hates Us All de Hank Moody. Ouvrage à ne lire que si vous avez vu la série Californication puisqu’il s’agit du livre qu’aurait écrit le héros et qui lui aurait valu sa grande notoriété. C’est peut-être la mise en abîme qui m’empêche de me souvenir des détails. Reste que je n’avais pas trouvé ça extraordinaire.

And the winner is…
8b69ef18-d152-40b2-81fc-8474447b9f02-1
Atlantis de David Gibbins. Juste parce que c’est le seul que j’ai à peu près aimé dans le lot. De mémoire…