9 juillet 2016

Articles conseillés du 09-07-2016

Avec la vague des enfants rois dont les parents exposent le nombril sur les réseaux sociaux avant même leur naissance, le narcissisme exacerbé a encore de beaux jours devant lui. En tout cas, c’est intéressant d’entendre que, finalement, les personnes les plus narcissiques sont celles qui ont aussi un gros manque de confiance en elles et tentent de le combler en recherchant la validation permanente des autres.

Quand la vie de quelques célébrités surexposées viennent combler le vide et façonne les esprit en manque de meilleurs modèles.

En vrai québecois. Ou comment attrait pour le vide et narcissisme empêchent de se construire et de construire correctement.

Voilà une BD éducative qui devrait être utilisée en support de cours, plutôt que de continuer à faire l’autruche !

blogmarks.net

9 juillet 2016

Saturday’s Award Book #35

Ce rendez-vous est initié par le blog Echos de mots et perpétué par Chani et Cassiopée.

Le principe : Chaque semaine, un thème sera donné. Le but est de sélectionner, parmi les livres que l’on a lus, 3 livres selon le thème (les nominés). Puis, parmi ces 3 livres, élire le gagnant (le vainqueur de l’Award en question).

Award du :
Le livre que vous associez à Noël, que vous l’ayez lu ou non peu importe, si vous deviez conseiller un livre sur ce thème c’est celui-là que vous choisiriez car franchement c’est un incontournable de saison…

Sont nominés :
lettres du pere noel
Lettres du père Noël de J.R.R. Tolkien. J’ai l’impression de l’avoir cité 15 fois celui-là déjà, mais pour Noël, ça me parait incontournable.
CouvV12
La Petite Fille aux allumettes de Hans Christian Andersen. C’est plus pour le Nouvel An, mais il y a de la neige. Joie et bonheur dans les chaumières.
81agKV6xHaL
Le loup qui n’aimait pas Noël d’Orianne Lallemand et Eléonore Thuillier. Je n’ai jamais lu le loup, mais j’aime beaucoup sa tête. Ça me suffit.

And the winner is…
81agKV6xHaL

 

3 juillet 2016

Saturday’s Award Book #34

Ce rendez-vous est initié par le blog Echos de mots et perpétué par Chani et Cassiopée.

Le principe : Chaque semaine, un thème sera donné. Le but est de sélectionner, parmi les livres que l’on a lus, 3 livres selon le thème (les nominés). Puis, parmi ces 3 livres, élire le gagnant (le vainqueur de l’Award en question).

Award du :
Livre que vous adorez relire à Noël, quitte à mettre de côté vos services presse et votre PAL monstrueuse, parce que ce livre-là sera toujours associé à la saison et qu’il vous fait rêver.

 

Finger in the nose. Aucun. Ça ne fonctionne pas avec les films non plus.

 

3 juillet 2016

Articles conseillés du 03-07-2016

Go ahead, make my day.

Bazar, on se croirait dans le Nom de la rose. « Le rire est un souffle diabolique, qui déforme les linéaments du visage et fait ressembler l’homme au singe. » Et il en va de même pour les séries et les films post Murnau apparemment. Triste sire !

blogmarks.net

26 juin 2016

Articles conseillés du 26-06-2016

A ne lire que si vous avez vu la série en entier.

Ça ressemble fichtrement au fonctionnement d’une secte.
A écouter sans débrancher son esprit critique néanmoins.


Dans les magazines féminins déjà, il y a cette idée de réduire l’univers de la femme à la consommation. Et c’est du temps qu’on ne passe pas à se préoccuper d’autre chose. C’est de l’argent dépensé, des ratages et des déceptions.

C’est sans doute parce que j’ai toujours eu mieux à faire que je n’ai jamais réussi à m’intéresser aux magazines féminins.

Ce qui va être un réflexe difficile à combattre. Personnellement, je le fais sans m’en rendre compte, sans doute par mimétisme, mais pas systématiquement non plus. En plus, comme je ne me souviens jamais des noms des gens, si j’ai un prénom parfois, c’est déjà beaucoup.

Entre le cylindre de O’Neill et la sphère de Bernal, mon cœur balance

Le truc qui peut toujours servir.

C’est joli tout ça

Très bonne vidéo explicative.

Pas récent, mais des arguments à retenir.

Flippant. C’est encore pire que dans Super triste histoire d’amour de Gary Shteyngart

blogmarks.net