Dune, partie 1 réalisé par Denis Villeneuve

De ma lecture de Dune il y a plus de vingt ans, je n’ai gardé que quelques souvenirs très diffus, vaguement ravivés par le visionnage du Dune de David Lynch et de la mini-série du début des années 2000. J’arrivais donc en salle avec un esprit quasi vierge en ayant vu une fois le trailer. Je n’ai rien lu depuis la sortie, je me suis juste assise dans mon fauteuil en simili cuir et je me suis laissée porter. Et mon voyage n’aurait pas pu être plus parfait.

Avis : Nicky Larson et le parfum de Cupidon

Avis initialement publié sur CinémAsie avec la note coup de cœur de 4/5

Potache et ultra-régressif

Souvenez-vous du tollé provoqué par l’annonce du film en 2017. Souvenez-vous des crises d’apoplexie lors de la mise en ligne de la bande-annonce en 2018. Des Français osent toucher à City Hunter alors que toute une génération est encore plus ou moins traumatisée par le doublage très approximatif mais néanmoins culte de la série télévisée. Plus jamais ça ! Brûlons-les !

Avis : La La Land de Damien Chazelle

Présentation Allo Ciné : Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions.
De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance.
Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent…
Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?

Avis : Rogue One

Résumé Allo Ciné : Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, le film nous entraîne aux côtés d’individus ordinaires qui, pour rester fidèles à leurs valeurs, vont tenter l’impossible au péril de leur vie. Ils n’avaient pas prévu de devenir des héros, mais dans une époque de plus en plus sombre, ils vont devoir dérober les plans de l’Étoile de la Mort, l’arme de destruction ultime de l’Empire.

Love 3D de Gaspar Noé

love_poster Synopsis : Un 1er janvier au matin, le téléphone sonne. Murphy, 25 ans, se réveille entouré de sa jeune femme et de son enfant de deux ans. Il écoute son répondeur. Sur le message, la mère d’Electra lui demande, très inquiète, s’il n’a pas eu de nouvelle de sa fille disparue depuis longtemps. Elle craint qu’il lui soit arrivé un accident grave.
Au cours d’une longue journée pluvieuse, Murphy va se retrouver seul dans son appartement à se remémorer sa plus grande histoire d’amour, deux ans avec Electra. Une passion contenant toutes sortes de promesses, de jeux, d’excès et d’erreurs…

Derniers films vus 96

Prisoners (2013) : J’ai envie de lui faire le même reproche qu’à Lovely Bones : ne pas avoir su me toucher. Dans la mesure où les acteurs ne se sont pas montrés assez convaincants, j’ai eu du mal à me sentir concernée par leurs déchirements et leurs gros coups de folie. Ce qui est dommage […]

Derniers films vus 95

Evil Dead (2013) : J’aime beaucoup Jane Levy, ce fut donc en partie un plaisir de la retrouver ailleurs que dans une banlieue chic. Pour le reste, il s’agit d’un film gore avec beaucoup de sang et de douleur, mais sans grandes surprises ; tout juste bon pour parier entre ami(e)s sur qui mourra comment […]

Marathon Kubrick 1/2

Note : ce marathon date de décembre 2012. J’ai, comme souvent, laissé traîner. Allez savoir pourquoi, j’ai eu soudain une furieuse envie de voir ou revoir tout Kubrick. De A à Z mais pas forcément dans l’ordre chronologique ni alphabétique. Pour la petite histoire, le dernier que j’ai vu jusqu’à ce marathon, c’est Eyes Wide […]

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut