Dis-moi oui ! Un incroyable cliché

Au hasard total d’un passage devant l’écran de télé allumé, j’ai appris la semaine dernière que TF6 programmait ce mercredi 18 septembre une émission intitulée Dis-moi Oui !, sous-titrée : mon incroyable demande en mariage. Pour économiser mes petits doigts déjà bien chauds, voici le pitch fourni par la chaîne et la bande-annonce tant qu’à faire :

Dis-moi oui ! est un prime évènementiel présenté par Elodie Gossuin et son mari Bertrand Lacherie. Le couple accompagnera trois prétendants dans la réalisation de leur demande en mariage surprise afin que celle-ci soit unique et la plus incroyable possible pour leur future épouse… Les caméras de TF6 ont suivi Sébastian, David et Alexandre, des préparatifs jusqu’au Jour J. A chacun son histoire et à chacun son scénario ! Dans les airs, sur l’eau ou en dansant, partagez avec eux trois moments d’émotion que nos six amoureux ne sont pas près d’oublier…

La montée d’urticaire ne s’est pas fait attendre.

Je sais, je sais. La France va mal. La France est en crise. La France a besoin de rêver. Wikipedia me dit que Secret Story vient de finir. Allô, Nabilla, ma famille en Californie, ça n’est pas encore pour tout de suite. (Mais que fait NRJ12 !) Je n’ai pas la moindre idée d’où en sont les candidats de L’Amour est le pré, sauf celui-là puisqu’il est en dédicace dans mon Leclerc le 5 octobre. Il y avait donc un créneau à prendre.

Ah ! L’Amûr ! Sa cargaison d’ocytocine et de clichés bien ancrés dans notre société. J’ai toujours été très intriguée par les demandes en mariage à vrai dire. Ce grand classique de la comédie romantique qui fait vibrer le palpitant des spectatrices fleurs bleues et pousse même parfois une larmichette au coin de leur œil déjà brillant me laisse toujours aussi perplexe. Parce qu’au cinéma, je l’admets, ça peut marcher. C’est de la fiction après tout. Mais dans la vraie vie ? Il faut soit vraiment aimer être prise en traître. (On va partir sur la base que seul l’homme fait la demande puisque je ne suis plus à un cliché près.) Soit aimer les surprises qui ne devraient à mon avis absolument pas en être une. A croire que les gens ne discutent pas entre eux de l’avenir de leur couple. C’est bien beau d’être ensemble, de s’apprécier, d’avoir des activités communes, mais le noyau d’un couple, c’est quand même la capacité à discuter l’un avec l’autre. (Vous pourrez m’appeler Docteur Tan dorénavant.) Un couple un tant soit peu moderne aborde forcément l’aspect mariage/pacs/union libre/autres à un moment, parce que tout le monde n’a pas la même vision des choses. (Enfin c’est un espoir que je garde encore secrètement.) Et si les deux éléments de ce couple parlent mariage, j’ose espérer d’égal à égal, pourquoi faut-il se casser la tête à faire une demande puisque tout le monde est d’accord et donc qu’il n’y a de surprise pour personne ? Hmmm ? D’où vient ce besoin d’officialiser les choses à grand renfort de pirouettes arrières et autres festivals pyrotechniques ? (Oui, je sais, je vois grand.) Sans parler du stress que cela engendre chez le mâle amoureux. Et si elle disait non ? (Voir plus haut : il fallait en discuter avant !) Et si elle avalait la bague que j’ai glissé dans sa mousse triple-chocolat et qu’il faille attendre que ça ressorte ? (Glamour !) Et si mon idée d’arriver en cygne pédalo habillé en bavarois avec une branche de chrysanthème entre les dents n’était pas à son goût ? Et si elle était dégoûtée par mon eczéma purulent que le stress de cette demande a fait réapparaitre soudainement ?

Sauf que voilà, la télé tient visiblement à entretenir une nouvelle fois ce cliché de l’histoire d’amour idéale qui doit passer par une demande en mariage. Et comme elle fait ça en grandes pompes pour Sébastian, David et Alexandre (les chanceux !), je ne doute pas un instant que le montage va être à la hauteur : il y aura de l’ambition, des drames, des os dans le pâté, mais parce que la télé reste de la télé, à la fin elle dira oui, ça sera larmoyant à souhait et tout le monde sera heureux. (Ou E.R.E. comme dirait Roger Rabbit.)

La vérité, c’est qu’on vit très bien sans demande en mariage, ça me paraît même plus sain personnellement de ne pas être passée par là, ça veut dire qu’on en avait parlé avant et qu’on savait où on allait, pas besoin d’en faire des caisses. La vérité, c’est que le mariage ne change rien dans une vie de couple, sauf fiscalement. Ceux qui n’ont pas compris ça sont assez mal barrés. La vérité, c’est que chacun est libre de faire ce qu’il veut, mais qu’à un moment, on est aussi libres de ne pas succomber aux clichés véhiculés par la télé.

Comment ça, je ne suis pas romantique ? Ça se saurait depuis le temps, non ? Bien entendu, je ne compte pas regarder cette émission, faut pas déconner, y a Maison à vendre sur M6 à la même heure.

3 thoughts on “Dis-moi oui ! Un incroyable cliché

  1. Je remballe ma bague alors ? lol!

    Mais je suis assez d’accord avec toi, bien que plus romantique que toi, la demande en mariage surprise avec genou à terre, pas pour moi. Déjà, parce que je déteste les surprises et que ce genre de décision doit se prendre à deux en discutant, pas entouré de parfaits inconnus qui attendent fébriles que tu dises « oui » parce que si tu dis « non », tu passes pour la méchante de service…

Comments are closed.