Pulco Pulco Pulco…Pulco Citron….

A Shanghaï, il n’y a pas de printemps. Enfin c’est l’impression que j’ai eu. Les températures ont fait un bond. Quand on est arrivé, il faisait 7°C et aujourd’hui il a fait 32°C. Deux mois entre les deux. C’est assez surprenant mais comme je préfère le chaud au froid malgré ma pelure de Tanuki, je ne vais pas me plaindre. Du coup, on a du adapter notre régime alimentaire. Je fais comme les chinois, je me balade tout le temps avec ma bouteille d’eau ou de soda bien fraiche et je me suis découvert un fort attrait pour la glace aux haricots rouges (on va dire que c’est bon signe, je m’adapte). En plus c’est de la glace pas chère (1 yuan) alors pas de raison de se priver. On a aussi attaqué les salades et les fruits frais. Ci-dessous un pamplemousse thai (avec le fruit mystère à côté pour l’échelle) et le résultat une fois dépiauté avec un peu de pastèque en dessous.

Par contre, pas encore de clim dans l’appart. L’immeuble reste relativement frais par rapport à l’exterieur et le soir la température chute (il fait 24° à 00h), c’est plus vivable et ça permet de faire passer un courant d’air frais d’un bout à l’autre de l’appart. On attend de voir ce que va donner cet été. En tout cas, les dames ont déjà sorti les ombrelles pour ne pas gacher les effets de la crème qui blanchit la peau et le naïcha est dorénavant servi froid. Une bonne raison de plus pour machouiller du tapioca.