1 mois de plus

Comme vous avez pu le lire dans un post précédent, nous sommes arrivés ici avec des visas tourisme (Visa L) et comme au bout de 60 jours, on avait bien l’intention de rester, il a fallu se poser la question de comment prolonger ce visa. Comme la boîte de Tortue n’a pas encore d’existence légale ici (oui oui, je sais…), Tortue ne peut pas demander officiellement de visa business (Visa F) ce qui permettrait au moins de rester 6 mois (renouvelable) tranquille. Bon sauf qu’en théorie, la petite Bouilloire que je suis n’est pas couverte par ce visa business et ne le sera que par le visa résident (Visa Z). Mais j’y reviendrai. Dans l’immédiat, on a fait quoi ? Lundi dernier, on est allé à la Division of Aliens & Exit-Entry Administration, 333 Wusong Road. On a pris notre ticket à l’entrée et on a attendu en remplissant notre papier pour dire qu’on voudrait bien rester un mois de plus. Et comme il y avait beaucoup de monde, on a attendu longtemps. Le passage au guichet a été rapide par contre. Vérification de la feuille, vérification du papier jaune (celui remis par le commissariat auquel nous sommes enregistrés) et abandon des passeports pour 3 jours. La jeune femme nous demande avec un air malheureux si un mois ça suffira. On ne la contredit pas c’est plus simple. En échange, on garde une jolie feuille blanche toute en langue locale qui servira à retrouver nos jolis livrets bordeaux dans la masse. Et là on espère très fort que ça ne se perde pas parce que de la masse il y en a et nos passeports on y tient. D’ailleurs, on espère aussi très fort ne pas en avoir besoin pendant 3 jours.

Saut dans le temps. Retour vendredi matin à l’heure où tout le monde vient visiblement récupérer son bien. Première queue pour payer. 160 yuans par personne pour la prolongation. Deuxième queue pour découvrir le nouvel autocollant géant. Autorisés un mois de plus à rester nous sommes. Et dans un mois ? Et bien, la démarche ci-dessus est renouvelable 3 fois mais au bout d’un moment ça peut paraitre louche. Et comme d’ici là, ce n’est toujours pas sûr que la boite de Tortue ait mis les choses aux propres, ce qui permettrait de passer par le bureau shanghaïen prévu à cet effet, du coup, on va faire ce que pas mal de monde fait : un saut à HK. Et là dans une ruelle sombre au bout de laquelle il y aura un bureau sombre, un visa business nous trouverons. Oui, je dis bien NOUS. Faut pas chercher à comprendre, c’est comme ça et ça nous arrange. Avec un peu de chance, dans un an Tortue pourra demander le Visa Z…celui qui nous permettra, entre autre, de ramener tout ce qu’on veut d’ici (enfin presque) sans que la douane française nous enquiquine. Enfin ça c’est si ça ne capote pas entre temps…

One thought on “1 mois de plus

Comments are closed.