Articles conseillés de novembre 2018

Revue de presse

C’est pas dit qu’on y gagne au change…

Bazar que ça fait du bien !

4 podcasts à écouter pour les nostalgiques de la série.

Une vision de l’intérieur de cette chose mi religion mi secte que sont les Témoins de Jéhovah.

En fait, la comédie chez les Anglais, c’est un genre sérieux. Des fois, tout le monde le sait, et puis je ne suis pas le seul comme ça, on souffre un peu, en France, que la comédie soit un genre divertissant. Je n’aime pas le divertissement, moi. Je n’aime pas la promesse d’être diverti. Je trouve ça très prétentieux, déjà. Et puis, c’est aussi pas très respectueux de moi de penser que c’est ce que je veux. Diverti, je m’en fous d’être diverti. Je voudrais être bouleversé, s’il vous plaît. Et on peut être bouleversé par une comédie. On peut rire beaucoup et on peut rire bien, mais il faut que la chose soit faite très sérieusement et, pour moi, les maîtres de ça, c’est les Anglais. Effectivement, la comédie, pour eux, est quelque chose qu’on fait très sérieusement pour que ça marche. Des fois, c’est pas si vrai que ça chez nous. C’est dommage.

Vivre dans ce monde avec des œillères. Sinon, il y a hikikomori comme perspective de vie.

Is it important to offend? “Yes. Take female genital mutilation,” she says. “If you’re going to stick up for the right of little girls not to have their genitals chopped into bits, you have to risk offending communities where it has been a tradition for generations.

She later says that while #MeToo started in “a good place”, there’s become too much “line blurring between sexual harassment and just poor taste”.

Nor does she feel like “a woman” much of the time. “My sense of self when I’m on my own and not in social situations isn’t gendered.

Questions annexes : sera-t-il possible de mobiliser des gens croyants à une vie après la mort pour sauver la planète ? (Même si celle-ci aura plus de chances de connaître de nouveau la vie après la mort de l’homme). Et comment ne pas craindre un regain d’obscurantisme religieux à la veille d’un effondrement de civilisation ?

Délit de faciès linguistique, ça se dit ?

Bienvenue au pays des Bisounours.

Je sens qu’il va falloir que je m’intéresse à ce monsieur de plus près, nous semblons avoir des idées en commun.

blogmarks.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *