Tanuki to Kame rencontrent Tora San et finissent dans un izakaya

Japon

Aujourd’hui 19 octobre (je vous replace un peu dans le contexte), le rendez-vous est fixé à Shibamata, un quartier situé au nord-est de Tôkyô. Cafouillage de réveil des deux côtés, cette fois on désespérera vraiment de se retrouver. La vie étant néanmoins pleine de surprises, après un rapide tour dans les petites rues, on retrouvera nos acolytes en train de manger un plat de nouilles sautées devant la gare. C’est parti pour la visite des lieux. Le ciel étant très asiatique (comprendre : blanc) aujourd’hui, n’en attendez pas trop des photos.

JP19102013_00 JP19102013_01 JP19102013_02

Shibamata est surtout réputé pour son mémorial dédié à Tora San. La série de films mettant en scène le marchand ambulant (d’où la valise ci-dessous) a en effet été tournée dans des studios locaux. Autant dire que le lieu s’est approprié le personnage. On croisera même son double proposant des visites guidées.

JP19102013_03

Autre point d’attraction de Shibamata : sa rue commerçante principale qui se veut traditionnelle dans l’âme… Oserai-je dire que Kawagoe fait plus illusion…

JP19102013_04 JP19102013_05

… et l’un de ses temples : le Shibamata Taishakuten.

JP19102013_06JP19102013_07 JP19102013_08 JP19102013_09 JP19102013_10 JP19102013_12 JP19102013_13 JP19102013_26

Accolé au temple se trouve également un jardin zen où nous avons pris le temps de boire un thé ou deux tout en profitant de la vue… et des tortues.

JP19102013_14 JP19102013_15 JP19102013_16 JP19102013_17 JP19102013_18 JP19102013_19 JP19102013_20 JP19102013_21 JP19102013_22 JP19102013_23 JP19102013_24 JP19102013_25

Tout ça n’a pas pris tant de temps que ça, du coup, nous sommes sortis des sentiers battus pour aller voir la rivière Edogawa toute proche et son passeur toujours en activité. Sur la route, on croisera des jeunes en pleine activité sportive si typique au Japon.

JP19102013_27 JP19102013_28 JP19102013_29 JP19102013_30 JP19102013_31 JP19102013_32 JP19102013_33

Petite parenthèse musicale avec Yagiri no Watashi. C’est le titre d’une chanson rendant hommage à ce bateau qui fait le pont entre Shimabata et Matsudo. Je vous invite même à aller lire les paroles sur la page Youtube.

Avec un peu d’Enka, tout va.

Histoire de varier les plaisirs, on passe par quelques autres temples avant de rejoindre la gare pour retourner à Tôkyô et surtout passer à la suite des festivités prévues pour la soirée.

JP19102013_34 JP19102013_35 JP19102013_36 JP19102013_37 JP19102013_38 JP19102013_39

Car, ce soir, on fête l’anniversaire de M. Bean dans un izakawa un peu plus chic que celui du soir précédent dans le quartier de Shimo-Kitazawa. La bière était fraîche, le saké à la hauteur et la nourriture, je n’en parle même pas…

JP19102013_45 JP19102013_47

La soirée se terminera sur une rencontre insolite avec un conteur de rue qui lisait des mangas aux passants.

JP19102013_48

C’est également notre dernier jour avec pétulante belle-sœur et son ami. Demain, ils décollent pour la France. Nous, nous allons devoir trouver des activités en intérieur, de la pluie est annoncée pour toute la journée. En attendant, voici un distributeur de boissons pharmaceutiques, un super jouet et quelques écoliers mignons.

JP19102013_40 JP19102013_41 JP19102013_42 JP19102013_43

2 thoughts on “Tanuki to Kame rencontrent Tora San et finissent dans un izakaya”

  1. Photos 14 et 34 (Dam avait les cheveux « bien » courts !!). C’est marqué Happy Birthday Tierre ? j’ai vu un T.

Comments are closed.