Articles conseillés du 01-12-2012

Si l’on peut assimiler Indiana Jones, nourri au bon grain d’Amérique, à de la tourte au poulet, force est d’admettre qu’il a bien pu, dans un réfrigérateur, protéger sa vieille carcasse d’une explosion nucléaire.

C’est donc pour ça qu’Harrison Ford est aussi appétissant !

C’est une façon de voir les choses

blogmarks.net