Articles conseillés du 26-10-2012

Autre sujet abordé au cours de la table-ronde : les mesures techniques de protection des œuvres. Les DRM divisent toujours le monde du livre, comme le remarque Jean-Claude Bologne, qui souligne cependant l’importance du sujet : « L’auteur a la maîtrise initiale de son œuvre, mais quand il le confie à un éditeur, c’est pour être lu, le plus largement possible. Autrefois, quand un livre était volé dans une libraire, l’auteur était d’une certaine façon content. Maintenant, le vol de livre peut se faire sur une grande échelle. L’auteur est divisé entre le désir d’être lu et celui d’être protégé. »

Et il arrive même à l’auteur de reprocher à celui qui vole de ne même pas lui offrir une critique pour compenser un minimum.

« Pour moi c’est un site d’écriture, un espace d’écriture : la spatialisation des textes est un aspect essentiel de ce qui est en train de se passer en ce moment »

Le site file surtout un vilain mal de crâne.

Ça vaut au minimum un bon facepalm

J’avais bien pressenti le mème là-dessous sans y prêter vraiment attention. Et je ne trouve toujours pas ça très drôle maintenant que je sais de quoi il s’agit plus précisément.

blogmarks.net