Mieux qu’une légende urbaine

Tanukisme

via ma tortue qui lit le Shanghai Daily

Ants eat eyeball / 2005-11-16 Beijing Time
A woman receiving treatment for diabetes at a state-run hospital in eastern India lost one of her eyes after ants nibbled away at it.
The patient recovering from a post-surgery infection shrieked for help as the ants attacked her on Sunday night, but nurses told her it was normal to feel pain from the infection. On Monday, the patient’s family saw a gaping hole with swarming ants in it when they lifted the bandage on her left eye.

Ce qui donne a peu près ça pour les non-anglophones :

Des fourmis mangent un oeil
Une femme venu suivre un traitement pour son diabète dans un hôpital public de l’est de l’Inde a perdu un de ses yeux après que des fourmis l’aient grignoté.
La patiente qui se remettait d’une infection post-opératoire a appelé à l’aide dans la nuit de dimanche à lundi alors que des fourmis l’attaquaient mais les infirmières lui ont dit que c’était normal d’avoir des douleurs dues à l’infection. Le lundi, en soulevant le bandage de son oeil gauche, la famille de la patiente a découvert un trou béant et des fourmis grouillant à l’intérieur.

Note pour plus tard : éviter les hôpitaux indiens.

7 thoughts on “Mieux qu’une légende urbaine”

  1. Raaaaaaaaaaaaaaa dégueeeeeeeeeeeeeeu ! :-)
    C’est à cause du diabète que Kame te l’a envoyé ? hihi^^ Pas drôleuuuuhhhh ! Même pas mal les pikouz d’aboouurrdd !

  2. BEURK Mais c une histoire d’horreur Didi !! C’est hoooooooooooooooooooooooooooooooorible !! Je vais en faire des cauchemars moi !! hihihihi

Comments are closed.