Miam Miam

Comme l’avait prédit Avi, voici le post sur la bouffe chinoise enfin plutôt sur la bouffe qu’on achète pour se faire nos petits plats maison. La bonne chose c’est qu’on arrive à se nourrir. Par contre, on n’est pas encore très variés. On teste ce qui nous paraît « catholique » et on attend un peu d’avoir Internet pour se renseigner sur ce qui le paraît moins (genre les lychees déshydratés). Pour faire les courses, on a le choix. Il y a des convenience stores (comme au Japon) qui sont ouverts 24h sur 24 et qu’on trouve vraiment à tous les coins de rue. Si on a besoin de plus de choix, on a aussi un Super Market au bout de la rue qui ferme à 21h. Un peu plus cher mais avec plus de produits « occidentaux », il y a les épiceries des grandes galeries marchandes. On en a trouvé deux pas trop loin de chez nous et par hasard à Huangpi Lu et Jing’an Temple. Après on peut attaquer la taille au dessus en allant directement au Carrefour de Gubei. Visite que l’on devrait tenter ce soir mais qui demande plus d’organisation (métro à l’aller, taxi au retour).

Passons à la mangeaille maintenant. L’élément essentiel du foyer ici (enfin chez tout chinois digne de ce nom :-) ) c’est le rice cooker, il nous fallait donc du riz. On retrouve les bons gros sacs de 5kg qu’on achetait déjà chez Tang Brothers à Paris. Un gros sac comme ça c’est dans les 30 RMB. C’est gluant et bon. Toujours dans la série « on ne risque pas grand chose à essayer » : les soupes de nouilles en sachet. On devine facilement l’aromatisation grâce à la photo et même si la règle n’est pas universelle, on évite quand il y a un piment dans un coin, ça peut être dangereux. Sinon, les raviolis ont l’air moins dangereux ici qu’à Paris alors on n’a pas hésité à en prendre plein. Retour au riz avec le triangle de riz et sa feuille d’algue (ce triangle là était au curry ). Meilleur un peu réchauffé. Par contre, personnellement, je déconseille cette espèce de soupe de riz (gruau) au boeuf. Tortue défendra ce truc dégueu sur son blog si ça le tente, il a trouvé ça plutôt bon et il gagne le droit de manger le deuxième sachet que j’avais acheté.

Une chose qu’on ne s’explique pas vraiment c’est pourquoi le chinois voue un tel culte aux saucisses. On en trouve de toutes les tailles, on ne sait pas trop comment ils les accommodent mais ils en glissent souvent un paquet dans leur panier. On a testé la saucisse au lion et la saucisse au poulet. On a cuit ça dans de l’eau bouillante façon knackies et c’était plutôt bon. Surtout celles au lion qui, comme l’a fait remarquer Tortue, ressemblent aux saucisses de la choucroute. Au poulet par contre c’est moins convaincant même si pas foncièrement mauvais. Voilà pour nos repas maison. Pas de panique, on mange aussi au resto et on ne se goinfre pas de saucisses sur lit de riz à longueur de journée. En dessert, quand on en prend, on a du yaourt en bouteille (ici à l’Aloé Verra, comme notre savon) et des pommes (ça c’est pour montrer à ceux qui s’inquièteraient qu’on ne mange pas de fruits et légumes que si on en mange mais pas la peau parce qu’on est méfiant quand même). On a testé aussi les fruits en gelée. On dirait un peu de la confiote.

Pour le petit dej’, on ne savait pas trop à quoi s’attendre. Le café est quelque chose d’assez cher comparativement au reste. 60 RMB pour un gros pot de Maxwell, soit un prix assez français, ça peut paraître très abordable sauf quand on essaye de s’adapter au niveau de vie local. Les 25 sachets de thé au jasmin c’est 10 RMB. On a opté pour les céréales en poudre boostées aux vitamines et on pense passer aux flocons d’avoine d’ici peu maintenant qu’on a trouvé le sucre (qui curieusement n’est pas très sucré). Naturellement, on a trouvé le lait très rapidement. En complément de notre régime de cheval, on teste les viennoiseries pseudo-locales qui vont de la brioche étouffe-chrétien, à la brioche au haricot rouge (bof) et enfin à la brioche garnie d’une crème non identifiée mais bonne surtout après un petit passage au micro-onde.

Pour la grignote, il y a beaucoup de choix. On a commencé avec des biscuits au bon goût de céréales et les petits gâteaux de riz soufflé avec du chocolat au centre. Après on sent le rice crispies, c’est merveilleux. Pour l’apéro, on a volontairement évité les chips Lay’s et on a opté pour une marque inconnue à la crevette. Pour les plus observateurs d’entre vous où les connaisseurs des pubs avec les Morning Musume, les gâteaux de la marque Glico ne doivent pas vous être inconnus. Déclinés en salé et sucré (si si c’est bien strictement les mêmes), la France passe décidément à coté d’une infinité de petites faiblesses qui la perdrait. Et enfin, j’ai retrouvé pour mon plus grand plaisir une confiserie qui a été interdite en France pour je ne sais plus quelle obscure raison (coupe-fin ou overdose) il y a quelques années. Et oui j’ai pu à nouveau acheter mes bouts de coco en gelée aromatisés au lychee. Je vais même pouvoir tester toutes ses variantes en paix.

Pour conclure, faisons le tour des boissons. La plus importante étant l’eau. Car non, l’eau du robinet n’est pas bonne à la consommation. De toute façon, vu son odeur je doute que beaucoup soient tentés de la goûter. Pour l’instant on achète des bidons de 4L (4 RMB environ) pour boire et cuisiner. On va demander un peu d’aide pour avoir une fontaine et des bombonnes de 18L. Pour les allergiques à l’eau (Jeffy si tu me lis bis), il y a bien-sûr de la bière dont la fameuse Tsingtao qu’on a testé et qui ressemble à une bière de fête de la bière allemande. C’est dire si c’est fort ! Au rayon soda, on peut y aller à la bouteille de 2,5L. Par contre le jus d’orange a vite tendance à être très chimique. Et encore plus chimique mais lui aussi il nous manquait depuis le temps qu’il avait disparu de France. J’ai nommé le seul, le vrai, l’unique, le Tang. Et oui, il était parti en Chine :-)En bonus, huile et sauces. On élargit bien-sûr nos horizons culinaires en allant au resto mais j’y reviendrai.

N’hésitez pas à me signaler si une photo ne passe pas.

4 thoughts on “Miam Miam

  1. vi, vi, pas de problème à ce niveau là. mais cela voulait aussi dire « cf mon blog » pour le commentaire :)

Comments are closed.