Avis : BO Kareshi Kanojo no jijo de Shiro Sagisu

Musique

Initialement publiée sur Cinemasie

karekanoUn premier opus à la hauteur de la série
Alternant une grande variété de styles musicaux, allant de morceaux délirants largement inspirés de musiques de cirque en airs tristes rappelant les moments les plus poignant de la série, ainsi se compose la très belle BO de KareKano. Le tout encadré par les deux chansons phares d’introduction et de fin qui trottent longtemps dans la tête. C’est cette dernière (Yume no Naka e) qui est reprise à plusieurs occasions et à chaque fois déclinée en fonction de l’humeur de la scène. Les mélodies au piano et/ou au violon sont tout simplement belles, touchantes. Par ailleurs, les séries de morceaux consacrés aux deux héros : Miyazawa et Arima, sont très bien étudiées et rappellent bien les différentes facettes des caractères des deux amoureux, que ce soient les coups de folie de Miyazawa ou les blessures du passé d’Arima.

Le reste reflète les moments de la vie quotidienne comme les scènes à l’école, quand le couple n’est pas forcément en tête-à-tête. Ce qui donne lieu à un morceau que j’affectionne tout particulièrement : Miyazawa-ikka qui, lui aussi, est décliné et repris à plusieurs sauces : un vrai plaisir à écouter. Une chose à dire donc : si vous avez aimé la série ou si vous voulez une première approche, procurez-vous cette excellente BO.

Et si je ne devais rajouter qu’une chose : Paa Pa Ya Pa…

karekanoOpus 2 : musiques d’ambiance

Beaucoup de reprises du premier album, revues et « corrigées » bien sûr. Toujours les petites mélodies tristes au piano ou violon pour mettre en musique les tragédies et peines des protagonistes. Et toujours, pour contrebalancer, des morceaux à l’esprit plus gai inspirés (comme dans Act 1.0) de musique de cirque ou destinés à se remémorer les moments les plus délirants de la série. D’autres sont plus jazzies voire rock et il y a même un petit goût de Pulp Fiction pour la plage 2. On a aussi droit au karaoké délirant de Miyazawa et ses amies qui vaut le coup quand on se souvient de la série.

Ce deuxième acte s’adresse peut-être plus aux fans du fait des nombreuses reprises, mais reste tout de même très abordable pour les néophytes je pense. L’alliage belles mélodies – morceaux délirants est réussi et tout le monde doit pouvoir y trouver quelque chose qui attirera son oreille.

karekanoMusique d’ambiance (suite)
Dans le même style que l’Act 2.0, on retrouve ici aussi de nombreux thèmes « principaux » repris et revisités, cette fois à la guitare, ce qui donne un souffle nouveau à certains morceaux. Mais heureusement pour ne pas lasser, d’autres morceaux présents dans la série et non encore repris sur un album sont rajoutés. L’esprit reste donc généralement le même que dans le volume précédent (jazz, rock, violon et piano), sans jamais se répéter complètement :). Toute fois, cette Act, encore plus que le deuxième, s’adresse au pur fan. Pour les autres, ça sentirait peut-être trop le commercial.