Avis : BO Metropolis de Toshiyuki Honda

Musique

Initialement publiée sur Cinemasie

metropolis boUne bande originale très atypique pour un film qui ne l’est pas moins : un must

La moitié des morceaux de cette BO sont très proches du Dixieland Jazz et donne vraiment envie de danser ou de s’imaginer dans un bar tranquille de la Nouvelle-Orléans un soir d’été avec cette musique pour seule compagne (soupir). Le son du saxophone et de la contrebasse me trotte encore dans la tête et la voix de Minako « mooki » Obata qui interprète le dernier morceau va me bercer encore longtemps je le sens.

Les morceaux « non jazzy » sont, quant à eux, plus noirs et dramatiques pour suivre les méfaits des méchants de service et les instants critiques de nos héros.

Petite remarque sur la plage 6 qui m’a vraiment surprise dans le film car on dirait vraiment que les sirènes sont produites par les robots-pompiers alors qu’en fait elles sont belle et bien dans la musique. L’intégration est bien faite et, maintenant, je ne peux plus m’empêcher de voir les robots débouler quand j’entends les premières notes de ce morceau 🙂

Le seul reproche que je ferais est pour un morceau où la répétition d’une même séquence pendant 20 secondes à la fin est un peu fatigante mais je pardonne cette petite faute de goût vu la qualité du reste.